Le projet AME : le début de la réflexion sur l'économie circulaire


Intitulé Co-construire la Modélisation de dispositifs créateurs d’Économie verte en territoire d’Armorique (AME), ce projet a été lauréat de l'appel à projets 2011 - 2013 lancé par le Ministère de l'Ecologie, du Développement Durable, et de l'Energie (MEDDE) et par la DATAR.

Le Parc d’Armorique a répondu sur la 3ème thématique « les outils à développer pour anticiper les mutations des territoires », sous l’angle économique. Le Parc d’Armorique s’est donné pour objectif dans sa dernière charte (2009-2021) la dynamisation d’une économie durable en favorisant les transferts de savoir-faire, et les liens entreprises / territoire. Le projet AME renvoie à ces engagements.

Le principe :
image Projet_AME_GPRO1_vignette.jpg (6.8kB)

Co-construire, avec ses partenaires, des dispositifs « créateurs d’économie verte » qui puissent répondre aux réalités des entreprises en territoire rural, en réponses aux enjeux locaux qui ont été exprimés par les acteurs du territoire :
  • Développer une performance collective par la mise en réseau / coopération
  • Mener différentes actions sur la valorisation des déchets conçus comme co-produits, dans une logique d'économie circulaire.

Au niveau national, ce projet a contribué à trouver des réponses et proposer des actions pour :
  • Concilier collectivement performance économique, environnementale et sociale
  • Aider chacun - partie prenante d'un territoire - à devenir créateur, initiateur, relais...

Réalisations
Entre 2011 et 2013, dans une démarche d’intelligence collective, des entreprises et des artisans bénéficient d’une impulsion du Parc pour interroger différentes pratiques ouvrant aux R&D éco-responsables et imaginer ensemble les moyens d’articuler au mieux dans leur développement les dimensions économiques, environnementales et sociales, en référence aux principes de l’économie verte.

Le point de départ de la démarche proposée par le Parc a été de travailler sur la conception d’un objet-support : l’Armorimobile, véhicule éco-responsable vecteur de savoirs et de savoirs-faire locaux. Ce fil conducteur de l’éco-responsabilité permet la création de nouvelles passerelles entre acteurs économiques, élus, chercheurs, ingénieurs, institutions, collectivités, universités et associations. Le pari : que chacun, partie prenante sur le territoire concerné, puisse devenir créateur, initiateur. Il s’agit ainsi de contribuer à la modélisation de méthodes et d’outils exploitables localement et transférables sur d’autres territoires (Mesures Eco Environnementales Territorialisées - MEET).
Au fil des réunions, les partenaires du projet ont souhaité que l'Armorimobile puisse être ce lien, à la fois physique (véhicule) et immatériel (via des échanges, notamment par le biais d'une plateforme collaborative) entre les parties prenantes d'un territoire pour coopérer et mutualiser afin de créer des synergies concrètes en matière de gestion de leurs co-produits. C'est l'idée que les déchets des uns soient les ressources des autres, dans une logique d'économie circulaire.

Un projet innovant !
  • Il crée des synergies territoriales originales en associant des acteurs différents, et notamment des PME / TPE, autour d’un projet commun.
  • Il cherche à constituer un réseau dont la spécificité n’est pas la spécialisation mais le décloisonnement et la mixité des ressources, avec un objectif centré sur l'innovation collective.



Méthodologie
Le projet s’appuie sur une méthodologie de travail et de gouvernance dite d’intelligence collective. Elle allie approche pluridisciplinaire, support « test » concret de mobilisation, et méthodes de co-développement. L'utilisation de méthodes innovantes permet une coopération durable multi-acteurs.
Le projet permet également la création de lien social et sociétal : démarche fondée sur une logique ascendante et multipartenariale (citoyens / élus / entreprises / formation-recherche) associant différentes catégories de savoirs (économie, ethnologie, environnement…).
Exemples de méthodes utilisées lors du projet :
  • Métaplan, World Café (animation)
  • analyse morphologique (aide à l'innovation / prospective)
  • création de cette plateforme collaborative de type wiki
En parallèle, la recherche d'innovation technique et technologique est permanente, à travers un projet support innovant et expérimental (synergies de co-produits et économie circulaire).
Un retour d’expérience de ces méthodes sera formalisé : facteurs favorables à des transferts avec ajustements, freins et leviers...

Quelques chiffres :
Sur l'appel à projet :
  • 23 projets déposés par les Parcs naturels régionaux sur l'ensemble du territoire français
  • 12 projets retenus dont celui du Parc d’Armorique
Et sur le projet AME :
 

16 entreprises locales impliquées
2 association d’insertion
1 université
1 technopôle

2 lycées de métier
2 chambres de commerce et d'industrie
1 maison familiale et rurale
4 collectivités territoriales


La suite du projet AME --> Eco-Produire en Armorique