Domaines d'actions opérationnelles

Les diagnostics réalisés auprès des entreprises ont fait émerger 6 thématiques pour les actions à mener en inter-entreprises ; cliquez sur les images pour une description détaillée de chaque domaine d'action.

se-connaitre
Lien vers: https://drive.google.com/file/d/0B2VkvwISrwPSU1FMWGQ4VG9XUnM/view?usp=sharing

Se connaître

Les entreprises ont manifesté leur souhait de continuer à se rencontrer, à maintenir l'aspect collectif de la démarche.
"Il faut que vous proposiez des temps de rencontre, on ne peut pas toujours venir, mais il faut proposer ces moments parce que sinon on ne le fera pas"
(une entreprise du projet Eco-produire en Armorique)



image POSTERS_AME_P7_services.jpg (0.3MB)
Lien vers: https://drive.google.com/open?id=0B2VkvwISrwPSWUNJbEpyeFhMTTg
Services


Mutualiser les services

Des besoins ont émergé, de l'envoi groupé de colis à la poste jusqu'à des besoins en compétences spécifiques (administratives mais aussi en maintenance mécanique !!). La première étape est dans ce cas de définir les besoins, les postes clés, les outils existants...
"Il existe déjà des groupements d'employeurs, des outils pour que les entreprises gagnent en temps et en performance, que ce soit sur des aspects administratifs ou techniques"
(Portances Conseil, bureau d'études associé au projet Eco-produire en Armorique)

image POSTERS_AME_P4_energie.jpg (0.3MB)
Lien vers: https://drive.google.com/open?id=0B2VkvwISrwPSNy04ZTN3ZkJqdnM
Energie


Aborder la question de l'énergie

L'amélioration de la performance est plutôt du ressort de l'interne, en revanche les démarches de mutualisation trouvent tout leur intérêt sur le développement de projets collectifs en matière d'énergies renouvelables (méthanisation au Faou, photovoltaïque...)
"On m'a démarché pour du photovoltaïque, j'ai hésité car ça m'intéresse, mais ce n'est pas facile de s'y retrouver... d'autant plus que je ne pense pas que ma toiture soit la plus adaptée."
(une entreprise du projet Eco-produire en Armorique)

image POSTERS_AME_P6_approchesfilieres.jpg (0.3MB)
Lien vers: https://drive.google.com/open?id=0B2VkvwISrwPSTUZPVFFHMjY3QzQ
Filières


Innover par des approches filières sur certains flux spécifiques

Souvent, les entreprises (plus ou moins grandes) ont trouvé une issue à certains co-produits (incinération, transformation)... mais en sachant aussi que d'autres débouchés à meilleure valeur ajoutée seraient sans doute plus intéressants. C'est notamment le cas pour les déchets de plumes, ou de poissons. L'enjeu est alors de soutenir l'innovation sur la création de produits à partir de ces matières, qui permettent de créer une meilleure valeur ajoutée tout en sortant de la logique de déchet.
""Krakhen" est un projet qui vise à créer des produits à base de cuir de poisson, avec un process de tannage à impact environnemental minimum. La démarche en est encore à ses balbutiements, mais pourrait aller loin !"
(C.Vitré, étudiant à l'EESAB)


image POSTERS_AME_P3_dechets.jpg (0.3MB)
Lien vers: https://drive.google.com/open?id=0B2VkvwISrwPSYVVra2ZmbUlVYk0
Dechets

Mieux gérer les palettes

Une meilleure gestion des déchets est ressortie comme un besoin essentiel des entreprises, avec l'enjeu de la collecte et des outils pour lesquels la mutualisation trouve tout son sens. Les palettes semblent le déchet le plus intéressant à envisager dans un premier temps, bien que les déchets de cartons soient aussi utiles.
"Les palettes je les stocke, ça me prend de la place, et de temps à autre je les envoie en déchetterie... c'est dommage, il y a sans doute mieux à faire avec !"
(une entreprise du projet Eco-produire en Armorique)

image POSTERS_AME_P5_patnat.jpg (0.3MB)
Lien vers: https://drive.google.com/open?id=0B2VkvwISrwPSRmZ2M3dLTDJJLTA
Patnat


Valoriser le patrimoine naturel

Près de deux tiers du foncier des zones d'activité est occupé par des espaces verts, dont la gestion est très variable selon les entreprises. L'objectif de cette piste d'action est donc de proposer une approche commune à la fois dans les méthodes et techniques d'entretien, mais aussi peut-être de la mutualisation de services.
"Les entreprises ont une vision assez floue de leurs espaces verts, ils savent assez rarement de quelle surface ils disposent, et savent encore moins quel est le coût d'entretien de ces espaces. Il y a vraiment quelque chose à faire !"
(Dervenn, bureau d'études associé au projet Eco-produire en Armorique)


.