Projets de méthanisation


La méthanisation est un processus naturel biologique de dégradation de la matière organique, en absence d'oxygène, ce qui produit du biogaz (biométhane) et des digestats qui sont équivalents à des engrais minéraux.
Ce biogaz peut ensuite être brûlé pour produire de la chaleur, ainsi que de l'électricité avec le processus de co-génération. Le biogaz peut aussi être injecté dans les réseaux de transport de gaz, et alimenter les clients de gaz naturel.
image methanisatio_agricole_grand.jpg (0.2MB)


Le méthaniseur consomme des déchets organiques, qu'il permet de valoriser à la fois sous forme d'énergie, et en les transformant en des digestats plus accessibles pour les plantes que les lisiers ou fumiers. Toutes les matières n'ont pas la même capacité à générer du biogaz dans les méthaniseurs : les graisses animales ont le potentiel le plus fort, tandis que les déchets verts de tonte présentent un intérêt moindre.

image volv.jpg (73.9kB)
Projet de méthaniseur à Châteaulin (c) Vol-V Biomasse
Pour cette raison, les abattoirs sont des sources très intéressantes de déchets organiques méthanogènes.
C'est ce qui explique deux projets de méthanisation sur la commune de Châteaulin, qui visent à valoriser des matières issues des unités de Doux sous forme de biogaz injecté dans le réseau, mais aussi de chaleur et d'énergie.
Au Faou, sur la ZAE du Quiella, un nouvel abattoir intercommunal devrait voir le jour. Une unité de méthanisation pourrait y être associée. Ce projet peut aussi concerner d'autres entreprises du secteur qui génèrent des matières méthanogènes.


Plus d'infos : article de Ouest France (06/01/2015)

  • .